Alimentation & compléments

Etat cheval

Une bonne alimentation est la garantie d'un animal en bonne santé, en pleine forme, bien dans sa tête & avec une meilleure immunité pour lutter contre les maladies.

Le cheval étant un mammifère herbivore de type monograstrique, la digestion est un travail long: il faut laisser temps & calme au cheval pour manger.

Ne pas demander un travail trop important juste après le repas.

L'estomac du cheval est petit: contenance pratique d'environ 12 litres; les aliments y passent vite, il faut donc le nourrir en petites quantités (au moins 2 à 3 fois par jour).

L'intestin grêle du cheval mesure environ 20 mètres. Il est le siège d'une digestion enzymatique intense mais brève concernant toutes les catégories de nutriments : protides, lipides, sels minéraux, glucides (sauf la cellulose, partie essentielle de l'herbe et du foin).

Le gros intestin est la partie la plus volumineuse de l'appareil digestif: 140 litres environ, le caecum (30 litres), puis le côlon sont le siège d'une activité essentielle de la flore microbienne: là, pendant environ 36 heures, la cellulose est transformée en acides gras volatiles, absorbés par le sang.

Dans le rectum se forment les crottins, évacués plusieurs fois par jour: leur examen (forme, odeur, couleur, consistance) permet une appréciation pratique d'une bonne digestion.

Système digestif

****************************

LE FOIN ou L'HERBE: Il constitue la base de l'alimentation du cheval & représente l'aliment principal de la ration des chevaux. Fort en fibres, le foin & l'herbe favorise le transit intestinal & il peut subvenir à tous les besoins d'un cheval au repos. Le foin se compose de plusieurs herbes des prés, séchées au soleil. La mastication du foin occupe la journée d'un cheval. Pour être de bonne qualité, le foin doit sentir bon, être vert & le moins poussiéreux possible. Un bon foin doit être à la fois sec & encore assez souple. La qualité du foin dépend beaucoup du climat & de sa région de provenance.

Exemple: Le foin de Crau est cultivé dans le sud est de la France, c'est de top qualité cultivée dans la région du Sud Est de la France. Il a la particularité d'être salé naturellement & est très apprécié des chevaux. Ce foin est couramment utilisé par les éleveurs de chevaux de courses. Le foin de Crau est exporté dans toute l'Europe, utilisé dans les plus grandes écuries de chevaux de courses.

Foin****************************

LES FLOCONNES: Composés générallement, & à différents %, d'orge aplati, de luzerne, de son de blé, d'avoine, de flocons de maïs, de tourteaux de lin, de mélasse & autres graines additionnés de vitamines & oligo-éléments. C'est un excellent compromis entre les céréales données seules (risques de carences) & les granulés industriels (risques d'obstruction oesophagienne), de plus les floconnés sont très appétents par les chevaux du fait de leur diversité.

Un petit coup d'oeil sur la composition de celui que nous distribuons au quotidien à notre cavalerie:

-Luzerne déshydratée (en granulés & en brins) => C'est une légumineuse qui apporte, non seulement des fibres longues à mastiquer & qui améliorent la digestibilité, mais également de la lysine (nutriment essentiel pour le poulain en croissance, avant & après la naissance) ainsi que du calcium & des protéines (entre 15 et 25 %).

-Avoine => Céréale très nutritive & appréciée des chevaux, riche en acides gras, protéines & en fibres. L'avoine est la céréale la plus fortement dosée en cellulose. Elle a cependant un caractère échauffant qui peut déclencher une irritation de la muqueuse intestinale. Son taux important de phosphore contre un taux faible de calcium entraîne un déséquilibre phosphocalcique qui peut être néfaste pour la santé du cheval. Il faut donc bien doser la ration d'avoine car une trop grande quantité pourrait provoquer une fatigue des reins, du foie ou encore une décalcification. Pour la rendre plus digeste, l'avoine est généralement servie concassée ou aplatie. Cependant, l'avoine n'est pas à négliger car pourvu de leucine (acide aminé qui fait parti de ceux qui décident de la croissance osseuse & musculaire).

-Flocons d'orge => Céréales composées de 70 à 80% de glucides sous forme d’amidon, de moins de 15% de protéines, de moins de 5% de lipides & de sels minéraux. Comme elles contiennent beaucoup d’amidon qui est très énergétique pour les chevaux, on les classes dans la catégorie des aliments concentrés. Elles sont entourées d’une cuticule constituée de cellulose : Le son.

-Son de blé => Ecorce du blé, il est riche en cellulose, en protéines & très riche en phosphore. Le son favorise le transit & favorise la venue du lait chez la jument.

-Flocons de maîs => Très riche en lipides, donc en graisses. c’est un excellent reconstituant pour un cheval amaigri (maximum : 5 à 10 % de la ration), mais il ne faut pas en abuser.

-Tourteau & huile de soja => Très riche en protéines, très énergétique c’est ce qui reste du soja après extraction de l’huile. De loin le meilleur pourvoyeur en protéines (400 g de matières azotées digestibles/ kg).  Se distribue toujours avec d’autres céréales (ne pas dépasser 7 à 8 % de la ration journalière).

-Mélasse de canne à sucre => Riche en potassium, la mélasse présente de par son goût sucré une forte appétence & elle est assez énergétique. A distribuer avec modération (- 10 % de la ration).

-Huile de lin => A de multiples vertus, tels que: améliore l'état des sabots, de la robe, aide à la flexibilité des articulations, maintient de l'état général, réduit les risques de coliques, facilite la mue, a des effets calmants, ..

Vitamines/ oligo-éléments & autres:

-protéine brute => 14,6 %;

-matières grasses brutes => 3 %;

-cendres brutes => 8,3 %;

-cellulose brute => 16,9 %;

-sodium => 0,24 %;

-vitamine A => 18751 UI/ kg;

-vitamine D3 => 2000 UI/ kg;

-vitamine E => 300 mg/ kg;

-cuivre => 25 mg: kg;

-zinc => 80 mg/ kg;

-manganèse => 60 mg/ kg;

-sélènium => 0,30 mg/ kg;

-cobalt => 0,61 mg/ kg;

-iode => 1,80 mg: kg.

N.B.: L'équilibre minéral & vitaminique de la ration du cheval est indispensable  le déficit ou l'excès peuvent tous deux s'avérer néfastes. Il est donc essentiel de comprendre les besoins de son cheval & les sources alimentaires afin de réaliser des apports adéquats & d'éviter les erreurs grossières.

http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/alimentation/comprendre-la-nutrition/mineraux-et-vitamines.html?L=0

Floconnés

****************************

LE MASH: Composé d'orge, de maïs & d'avoine floconnés, de son de blé, d'huile & tourteau de lin, d'algues marines & de pulpes de betteraves, il a pour but de soulager la fonction digestive du cheval. Sa haute digestibilité, son effet "coup de fouet" & son action rafraîchissante sur le tube digestif, sont donc recherchés dans toutes les circonstances où le cheval est mal en point, fatigué, stressé, après un poulinage, un concours, une convalescence, ... Le mash stimule l'appétit &, à ce titre, il est particulièrement conseillé pour les chevaux âgés ou trop maigres. On le recommande également pour les chevaux sujet aux coliques & d'une façon générale à tous ceux qui entrent dans une période de changement alimentaire.

Mash****************************

LA PULPE DE BETTERAVES => Sous-produit résultant de la fabrication du sucre. Les processus d'extraction étant très efficaces, la pulpe restante contiendra peu ou pas de sucre et les fabricants d'aliments devront y ajouter des quantités variables de mélasse afin d'améliorer l'appétence et réduire la poussière. Bien que beaucoup de propriétaires de chevaux soient rétifs à l'utilisation de mélasse, il faut savoir que 5% par rapport à 10 kg de pulpes équivaut seulement à 86 grammes, soit le sucre contenu dans quelques pommes..

Les aliments sont le plus généralement répertoriés comme fourrage, céréales ou supplément de protéines. Les aliments ayant une teneur en fibres supérieure à 18% sont considérés comme fourrages. Ceux qui contiennent moins de 18% de fibres & moins de 20% de protéines font partie de la catégorie des aliments concentrés. Ceux qui contiennent plus de 20% de protéines sont à ranger dans la catégorie des compléments protéiniques (lait déshydraté, farine de poisson, farines dérivées du soja). Il est souvent important de se reporter à ces définitions simples lorsque l'on est confronté aux étiquettes sibyllines des fabricants. 

Maintenant, comment comparer la pulpe de betterave à ces aliments?
En réalité, la pulpe de betterave est difficile à ranger dans la catégorie des fourrages ou des aliments. Avec 10% de protéines & 18% de fibres, elle se situe juste à la frontière. Beaucoup de nutritionnistes la classent & l'utilisent comme fourrage. Elle a également une forte teneur en calcium.

La pulpe de betteraves à un index glycémique beaucoup plus réduit (moins d'amidon) que le maïs, l'avoine ou l'orge. Elle est notamment recommandée pour les chevaux insulino-résistants (atteints de Cushing ou du syndrome métabolique équin (SME)), sujets aux fourbures chroniques mais aussi pour les chevaux âgés, poulinières, poulains, convalescents, ...

Attention de bien la réhydrater avant (minimum 4-5 heures) de la distribuer car celle-ci, une fois imbibée d'eau, gonfle jusqu'à 7 fois environ son volume initial. Donnée en trop grande quantité sèche, elle peut provoquer obstruction oesophagienne, colique, ..

Pulpe de betteraves (avant & après réhydratation)****************************

LA PAILLE: Ses propriétés sont un apport en cellulose & c'est un aliment de lest.
La paille de blé est la plus absorbante en tant que litière. La paille d'avoine est la plus digestible. La paille d'orge a des barbes dures & piquantes, mais c'est la plus nutritive.
Ne pas donner de paille poussiéreuse ou moisie car elles sont dangereuses.
Un excès de paille entraine une accélération du transit et donc réduit la digestibilité de l'ensemble de la ration avec des chevaux au ventre ballonné (attention aux risques de coliques). Inversement, un manque de paille ralentit le transit & entraîne des désordres intestinaux pour les chevaux constamment en stabulation.
Ne pas négliger le rôle de la paille dans l'équilibre psychique du cheval à l'écurie.

Paille

****************************

L'EAU: Son rôle, outre celui d'hydrater le cheval, est de servir de véhicule aux autres substances & de faciliter les échanges nutritifs au sein des tissus.

La quantité d'eau nécessaire: 20 à 60 litres par jour (en moyenne), y compris l'eau contenue dans les aliments.
L'eau doit être limpide, claire, sans odeur ni saveur, d'une température variant de 8 à 15,5 degré C°.
Attention aux eaux stagnantes, à l'eau de mer (diarrhée) & à l'eau trop froide (coliques).
Ne pas laisser un cheval privé d'eau se jeter sur un abreuvoir mais le laisser boire par petites quantités.
Nettoyer régulièrement les seaux & abreuvoirs.
Le meilleur abreuvement est l'abreuvement à volonté (abreuvoir automatique).
L'eau réchauffée par les rayons solaires est mauvaise, car elle ne contient plus d'acide carbonique dont la propriété est de dissoudre les déchets organiques qui, autrement, s'accumuleraient dans les articulations.

Eau

****************************

LES COMPLEMENTS NATURELS:

https://demivolteface.com/2012/02/02/soins-naturels/

LE SEL => Le cheval est attiré par le sel & régule cet appétit en adaptant la quantité de sel ingérée en fonction de ses besoins. Le sel est composé de chlore & de sodium (NaCl). L’organisme du cheval contient 0.29 % de NaCl, majoritairement dans les fluides circulants, & peu à l’intérieur des cellules. Ce qui représente 1.45 kg de sel dans un cheval de 500 kg! ! Le sel ne se stocke pas dans l’organisme: il est ingéré, puis il circule & est finalement éliminé dans les urines & dans la sueur. Ainsi, un cheval, même au repos, doit consommer du sel pour couvrir son besoin en chlore & en sodium. L’apport de sel à d’autre avantages: il stimule l’appétit, l’abreuvement, améliore la digestion & aide au maintient en bonne santé de la flore intestinale.

Un cheval consomme environ 50 g par jour de bloc de sel, voir plus en cas d'effort & de fortes sudations. Lorsqu’il au pâturage en permanence, sans complément d’aucune sorte, une pierre à sel enrichie en oligo-éléments permet de compenser, au moins partiellement, les carences en cuivre, zinc & sélénium, voire en iode dans les zones de montagne.

Une pierre à sel peut contenir des quantités de sel variables, de 100 % à 30 % minimum. D’autres composants peuvent donc être intégrés. En général, il s’agit d’oligo-éléments (cuivre, zinc, sélénium, iode, etc.), de mélasse, qui permet d’apporter aussi du potassium, voire de vitamines, de levures, ail, …

Mettre à l’abri des intempéries & toujours laisser de l'eau propre à disposition.

Pierres à sel****************************

LE PROFERM => Supplément alimentaire pour chevaux sur base de son d'épeautre fermenté avec les micro-organismes efficaces.  Le Proferm renforce la flore intestinale & lui fournit les fibres qu'elle nécessite. La combinaison de pré- & pro-biotiques sous forme vivante confère au Proferm une multitude de produits métaboliques intéressants, comme les antioxydants, les acides organiques & d'autres substances bioactives. Ceux-ci améliorent la prise de fourrage, la digestion & le goût du fourrage.  La condition générale & la résistance de l'animal augmentent, ce qui améliore sa performance.

 -aide à la formation & à la mutliplicité de la microflore intestinale;

-permet une bonne digestion & un bon apétit;

-assure une fonction intestinale normale;

-effet positif sur le transit intestinal;

-supporte le procéssus de fermentation;

-améliore la livraison des nutriments & l’absorption; ­

-améliore la détoxification intestinale;

-support métabolique;

-support du système immunitaire;

-améliore la vitalité & la condition générale;

-génères les nutriements supplémentaires (vitamines, anti­oxidants, hormones, neuro-transmetteurs, acides aminés);

-apporte de l’energie supplémentaires & remet rapidement les chevaux en condition;

-favorise une bonne qualité de lait chez la jument poulinière;

-améliore les fonctions vitales (nerveux, endocrinien, digestif, immunitaire & respiratoire);

-optimise la réparation des tissus & du développemnt neurologique;

-controle les changements d’humeur & de comportements par l’intermédiare de l’intestin-cerveau-­axis: le signale envoyé par les bactéries contrôle aussi l’effet sur le cerveau & le comportement;

-maintient la santé physique, mental & émotionnel;

-pour des chevaux souffrant de problèmes de santé causé par une mauvaise digestion;

-dermatite, réactions allergiques;

-inflammation systémic;

-poulains & chevaux en croissance;

-poulinières;

-pour rendre plus puissant les chevaux de compétitions (non dopant).

Proferm****************************

L'AIL => Il contient 33 composés sulfureux, 17 acides aminés (y compris tous ceux qui sont essentiels), du germanium, du calcium, du cuivre, du fer, du potassium, du magnésium, du sélénium, du zinc, ainsi que les vitamines A, B et C.

L’ail active le processus digestif pour stimuler son appétit, le flux salivaire, la sécrétion du suc gastrique & le péristaltisme intestinal.
L’ample effet purificateur dans l’intestin & le sang s’étend aux bactéries, champignons & vers nocifs mais aussi aux déchets dus à la digestion & au métabolisme.

L'ail est aussi un expectorant, vasodilatateur & un antiseptique du système respiratoires, favorisant ainsi le bon fonctionnement des voies pulmonaires.

L’ail apporte aussi son aide à la fluidité sanguine de votre cheval, améliorant ainsi les organes internes & externes (la musculature, les articulations, ...).

Grace à ses composés sulfureux & son apport en vitamines, l’ail améliore les défenses immunitaires de votre cheval (résistance aux maladies & aux allergies). De part sa structure moléculaire, l'ail assure une meilleure alimentation par le sang des tissus & plus particulièrement au niveau de la peau, des sabots, des crins & du pelage.

Ail

****************************

L'ORTIE => Les parties utilisées sont les feuilles pour leur action reminéralisante & diurétique. En effet, elles contiennent essentiellement des acides formiques & acétiques, des minéraux (calcium, chlore, magnésium, manganèse, potassium, soufre, zinc, & tout particulièrement du fer & du silicium), des vitamines (notamment B2, B5, B9, C & provitamine A), certaines substances organiques (acétylcholine & histamine), & une très forte teneur en chlorophylle.

  Ses propriétés :

 - Diurétique & dépurative

- Reminéralisante & reconstituante

- Antirhumatismale & antigoutteuse (élimination de l’acide urique)

  Indications :

 - Asthénies (grande fatigue), convalescences, déminéralisation

 - Stimulant général des fonctions d’élimination en facilitant le drainage des déchets & des toxines de l’organisme

-Anémie, artérioscléros

-Arthrose.

Ortie

 ****************************

LE VINAIGRE DE CIDRE => Indiqué pour les douleurs musculaires & articulaires telles que l'arthrite, l'arthrose, les tendinites. Il dissout le mauvais calcaire des articulations, il aide à mieux se déplacer.
Il améliore l'état du poil & la qualité de la corne, aide à reprendre du poids & lutte contre les pellicules.
Excellent pour tous les problèmes de peau & les allergies: eczéma, urticaire, etc..
Aide à l'élimination des toxines dans le cas d'intoxications, ou d'engorgement du foie. Peut être utilisé pour tous les problèmes de foie.
Il est riche en vitamines, oligo-éléments & minéraux, il régule le PH du sang, rééquilibre la flore intestinale en "absorbant" le surplus d'acidité, apaise les ulcères & les douleurs digestives.
C'est aussi un anti-stress & calmant.
Mettez 25 ml par jour dans sa ration toute l'année.

Vinaigre de cidre

****************************

LE FENUGREC => Riche en Lysine & d’une grande valeur nutritive, le Fénugrec est idéal pour une prise rapide de poids, de masse musculaire & d'appétit. Son arôme agréable rend les aliments appétissants & aide donc les chevaux ayant tendance à bouder leur ration.

Les graines sont riches en huile, protéines & vitamines (A, B, C, E) qui aideront la remise en état des chevaux amaigris.

Le Fenugrec est également conseillé pour les chevaux souffrant de désordres gastriques.

C’est une plante riche en calcium, indispensable pendant la lactation de la poulinière, attention néanmoins de ne pas l'administrer aux juments gestantes car le Fénugrec à également des propriétés avortives...

Principalement utilisé comme reminéralisant dans les cas de carence en Fer et/ou d'anémie par déficience nutritionnelle. Le Fenugrec aide aussi à la lactation de la jument suitée. Certains sportif l'utilise aussi pour faire monter le taux de globules rouges & donc aider à l'oxygénation des muscles.

Fenugrec****************************

LES ALGUES => Les algues sont particulièrement efficaces dans le domaine thérapeutique car antibactérien, antifongique et antiviral; naturellement riche en oligo-éléments (Iode, Fer, Zinc, Magnésium, Cuivre), macro-éléments (Calcium, Potassium, Chlore), vitamines (C et A), acides aminés et glucides.

Il est un excellent complément pour soigner les déficiences, les états de grande fatigue générale, les déminéralisations et retards de croissance, les rhumatismes chroniques, l'arthrose, la constipation fonctionnelle, les surcharges pondérales, le vieillissement prématuré, …

Une source naturelle de plus de 30 vitamines, minéraux & oligo-éléments ainsi que 20 acides aminés.

Les algues rehaussent l'éclat de la robe & améliore la qualité du sabot ainsi que de nombreux autres avantages:

• Riche en une variété de minéraux, vitamines & oligo-éléments nutritifs;
• Contient des anti-oxydants;
• Source naturelle d'électrolytes;
• Apaise les chevaux nerveux;
• Propriétés anti-bactériennes;
•Carence en iode, stimule la thyroïde;
• Anti-rhumatismale, idéal pour la mobilité, les articulations & les os;
• Propriétés anti-inflammatoires;
• Pour maintenir la santé globale & stimuler le système immunitaire.

Algues

  ****************************

L'EAU DE MER => Possède de nombreux bienfaits thérapeutiques, car elle contient des éléments minéraux, iode & oligo-éléments ainsi que la présence de micro-organismes aux vertus antibactériennes, antivirales & hormonales.

Eau de mer  ****************************

LA LEVURE DE BIERE => Riche en nutriments. 16 acides aminés, 17 vitamines & minéraux (protéines, glucides, lipides, sodium, fibres, phosphore, magnésium, zinc, fer & vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9).
Elle sert de complément alimentaire car elle améliore la digestion par une action directe sur la flore intestinale & elle favorise l'augmentation de la population des bonnes bactéries.

Elle aide aussi à préserver le cheval de problèmes intestinaux, de tumeurs & de problèmes de foie. Elle peut aussi préserver des problèmes liés aux mouches par une action répulsive.

Qui plus est, la levure de bière a aussi une très bonne influence sur le renforcement externe du cheval. Une peau plus résistante & plus souple, un poil plus sain & plus luisant... mais aussi une meilleure pousse des sabots, car elle agit directement sur la kératine (contient naturellementt de la biotine).
50 grammes de levure par jour & par cheval suffisent.

Levure de bière

****************************

LE CURCUMA => Les propriétés médicinales du curcuma ont fait l’objet de nombreuses études.
En premier lieu, il est un excellent antioxydant & il lutte contre les radicaux libres qui favoriseraient à terme l’apparition des maladies.
En outre, le curcuma agit sur l’acidité gastrique & diminuerait les risques d’ulcères & d’inflammations de l’estomac. De fait, il serait traditionnellement utilisé pour traiter & soulager les troubles gastro-intestinaux.
Le curcuma jouerait également un rôle « hépato-protecteur » & protègerait le foie du cheval des agressions diverses auquel il peut être confronté. Pour ce faire, encore faut-il que le curcuma soit de qualité. Les variations de qualité peuvent expliquer les différents niveaux de prix des compléments alimentaires utilisant cette ressource naturelle.

L’épice indienne combattrait aussi les parasites intestinaux & pourrait venir en complément de la vermifugation traditionnelle, à l’instar de l’ail. Il peut en plus être utilisé si votre cheval est sujet aux problèmes de peau.

Les vertus anti-inflammatoires du curcuma en feraient également un bon allié contre les douleurs musculaires, les tendinites, les douleurs articulaires & les rhumatismes.

Le curcuma peut être donné en complément dans la ration quotidienne de votre cheval. Consultez votre vétérinaire afin de connaître le dosage adapté aux besoins de votre compagnon.

Curcuma

****************************

LE CHOU => Il a des vertus médicinales contre les ulcères gastriques, les douleurs musculaires, soulage les douleurs de l’arthrose ou des rhumatismes, soigne les gerçures ou les crevasses.

Chou

****************************

LE MIEL => Il possède des qualités cicatrisantes, antimicrobiennes, immunologiques, nutritionnelles & énergisantes.
Appliqué sur une plaie en cataplasme, la cicatrisation est étonnante.

Miel

****************************

LA PROPOLIS => Un véritable « antibiotique naturel » avec un large spectre d’action, sans effets secondaires & sans les graves conséquences de résistance développés par les antibiotiques chimico-médicamenteux. C’est un puissant anti-bactérien & anti-infectieux naturel mais c’est aussi un étonnant antifongique.

On trouve dans la propolis plus de 150 principes actifs de santé : Ainsi la vitamine A, connue aussi sous le nom de « Rétinol » Anti-Age, des vitamines B dont la vitamine B5, co-facteur des échanges cellulaires, des acides aminés & des flavonoïdes naturels & de nombreux oligo-éléments favorables à l’accroissement de l’immuno-résistance.

L’efficacité de la propolis est connue pour lutter efficcacement contre les affections bucco-dentaires, pour son action cicatrisante des brûlures & les atteintes de champignons pathogènes (cystite), les rhumes & les troubles respiratoires, les eczémas & le psoriasis. Enfin, la propolis est un anesthésiant, antalgique de la douleur (anti-inflammatoire).

La propolis est reconnue pour:
-permettre une excellente hygiène bucco-dentaire
-lutter efficacement contre les ulcères gastriques
-combattre fortement rhumes et grippes
-remédier rapidement à la conjonctivite
-détoxifier & purifier le gros intestin
  -supprimer promptement la candidose
-agir activement contre la cystite
-traiter le psoriasis. 

Propolis****************************

LES GRAINES DE LIN => Favorise la mue & le transit, riche en vitamines A, E & D, ...

On peut l'a donner cuite ou grillée (crue elle est toxique) ou encore sous forme d'huile.

Graines de Lin

****************************

L'ALOE VERA => Ses différentes propriétés sont:

-Apport de nutriments essentiels à l'équilibre alimentaire des chevaux, sous une forme particulièrement assimilable.

-Action anti-microbienne & anti-fongique.

-Action régulatrice du système immunitaire par stimulation des lymphocytes T & des macrophages.

-Action cicatrisante des épitheliums cutanés & digestifs en particulier.

-Régule le transit digestif & stimule l'appétit.

-Contribue à la brillance du poil & la qualité des sabots.

Aloé véra****************************

L'ARGILE => Il existe un produit naturel, bon marché & très efficace qu’on oublie souvent,
peut-être parce qu’il est trop simple ou trop commun : c’est l’argile.
Pourtant, l’argile vient à bout de nombreux maux.

Jaune, rouge, verte, blanche, grise, bleue… il existe des argiles de différentes couleurs. Mais, toutes sont constituées principalement de silice (50 %) & d’alumine (14 %). Les différentes colorations sont dues aux minéraux qui entrent dans leur composition dans des proportions variables : fer, chaux, magnésie, oxydes alcalins, cuivre, calcium, phosphore…

Sans entrer dans les détails, les argiles ont toutes des propriétés comparables :

  • Argile verte : la plus courante & la plus polyvalente.
  • Argile rouge : propriétés comparables à l’argile verte. Riche en fer, elle aurait aussi une action sur la circulation sanguine.
  • Jaune, bleue, grise, rose : peu de différences majeures par rapport aux 2 premières.
  • Argile blanche : très pure, elle convient aux peaux sèches & sensibles. Excellente pour cicatriser.

Toutefois, leur richesse en tels ou tels minéraux peut amplifier certaines indications thérapeutiques.

 

L'argile est utilisée depuis la préhistoire & sous toutes les latitudes. En Occident avec la révolution industrielle & l'arrivée des médicaments chimiques, elle a été oubliée. C'est le Dr. Valnet qui, dans les années 1960, à redonné à l'argile ses lettres de noblesse: en Indochine, il avait remarqué que les paysans "salissaient" l'eau avec de l'argile avant de la boire car l'argile possède de nombreuses vertus:

  • elle possède une action antibactérienne, hémostatique & cicatrisante
  • elle reminéralise
  • elle équilibre les échanges acido-basiques de l’organisme
  • elle protège la muqueuse gastro-intestinale
  • elle absorbe les toxines & les germes pathogènes
  • elle draine les sécrétions diverses au niveau des plaies
  • elle élimine les gaz & les odeurs
  • elle est anti-inflammatoire, calmante & décontracturante.

Argiles ****************************

L'HARPAGOPHYTUM => L' harpagophytum résorbe de façon naturelle l'inflammation de l'appareil locomoteur du cheval & possède des propriétés diurétiques. Ce draineur rénal & hépatique lutte efficacement contre les excès du cholestérol & d'acide urique, il détoxique le sang & nettoie le système lymphatique. C'est un anti-rhumatismal capable d'apaiser toutes raideurs articulaires, osseuses & musculaires, aussi bien les courbatures que les contractures. Véritable protecteur du système articulaire, musculaire, des ligaments & des tendons, il a un réel effet analgésique & combat de manière optimale les problèmes chroniques au niveau des lombaires & des articulations. L' harpagophytum convient en outre pour soulager des douleurs névralgiques. Ses vertus exceptionnelles aident réellement le cheval à se relâcher pour éviter ainsi d'autres complications. En revanche, il s'agit d'une plante dopante & de ce fait, le complément alimentaire doit être donné avec précaution. Les juments gestantes ne doivent en aucun cas ingérer l'harpagophytum qui possède également des propriétés avortives..

Harpagophytum****************************

Fruits & légumineuses:

:

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/01/2018